Nice : vivre en vainqueur

Nice : vivre en vainqueur

Dans les sociétés antiques, tout était prétexte pour valoriser une notion considérée comme fondamentale car destinée à consolider la société en inscrivant son appartenance dans une aire civilisationnelle précise. Le nom d'un lieu, par exemple, devait permettre la mémorisation de ladite notion... Lire l'article complet

L'équipe de la semaine

L'équipe de la semaine

Ce week end avait lieu les finales de la toute nouvelle Coupe de France de Flag à Fontenay sous Bois. Côté hommes se sont les Sphinx de Pau qui se sont imposés . Chez les filles c'est l'association Canonniers-Argonautes, les Atalantes qui l'ont emporté... Lire l'article complet

Red in blue Trilogie: le Miano nouveau est là!

Red in blue Trilogie: le Miano nouveau est là!

Publication: CULTURE - Léonora Miano a une place exacte dans la littérature francophone, elle est très essentiellement romancière. Auteure consacrée, conférencière estimée, elle publie un recueil de théâtre pour ainsi dire. Car Trilogie, en titre ici, signifie moins un triptyque (œuvre en trois volets), moins un arc narratif que, de manière réflexive, le titre lui-même (Red In Blue)... Lire l'article complet

L'amour de la police - La Règle du Jeu

L'amour de la police - La Règle du Jeu

Jamais sans doute les policiers ne furent fêtés à Paris comme ils le furent hier après-midi. Trois d'entre eux étaient tombés dans l'exercice du devoir, alors qu'ils protégeaient les trublions de Charlie tout à leurs dessins et facéties. On leur était reconnaissant de leur esprit de sacrifice... Lire l'article complet

Qui sont ceux qui sèment la terreur sur l'axe Hamdallahi-Bambéto-Coza pendant les manifs de l'Opposition ? Voici l'article édifiant du journal Le Monde

Qui sont ceux qui sèment la terreur sur l'axe Hamdallahi-Bambéto-Coza pendant les manifs de l'Opposition ? Voici l'article édifiant du journal Le Monde

Dans l'obscurité de son quartier interlope de la banlieue nord de Conakry, Dr Dre prépare à sa manière la campagne présidentielle. " En deux minutes et trois SMS, je peux mobiliser des centaines de jeunes du ghetto qui n'ont pas peur d'affronter les militaires et sont prêts à mourir ", lâche le jeune chef de gang... Lire l'article complet